Profs

Dansez pour donner!

Quatrième Zumbathon, au profit de la Fondation Le Renfort Grande Ligne

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 7 janvier 2016 – Le dimanche 21 février prochain aura lieu la quatrième édition du Zumbathon au profit de la Fondation Le Renfort Grande Ligne. En échange de 20$, les amateurs pourront venir se déhancher sous la direction de cinq instructrices réputées dans la région soient Véronique Massé, Valérie Bédard, Mélissa Doyon, Lisianne Goossens et Roxane Riendeau.

C’est le gymnase de l’école Marie-Derome (situé au 995, rue Camaraire à Saint-Jean-sur-Richelieu) qui accueillera les danseurs cette année et qui vibrera pendant deux heures et demie au son de la musique latine. Les participants sont attendus à 12h30, alors que l’activité débutera à 13h. L’inscription coûte 20$ pour les 13 ans et plus et 15$ pour les 8 à 12 ans; précisions que 100% des sommes amassées seront versées à la Fondation. La population est également invitée à faire des dons au nom des participants et participantes en ligne sur le site du Renfort et/ou sur place. Vous pouvez acheter votre billet par internet (www.lerenfort.com) ou auprès de Marie-Josée Lamothe au 450 348-6121, poste 2323. Les places étant limitées, faites vite !

« Venez DON danser! En plus de passer un agréable moment, vous contribuerez à la cause soutenue par la Fondation Le Renfort Grande Ligne. », propose Véronique Massé, instructrice de Zumba chevronnée, instigatrice de l’activité. « Que vous soyez débutant ou amateur de longue date, vous êtes tous bienvenus. L’objectif ultime, c’est d’amasser des sous pour la cause et de s’amuser! », ajoute celle qui est aussi psychoéducatrice aux Services de Réadaptation du Sud-Ouest et du Renfort (SRSOR).

La mission de la Fondation Le Renfort Grande Ligne (lerenfort.com) est de recueillir des fonds en vue d’améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement de la grande région de Saint-Jean-sur-Richelieu. La Fondation favorise ainsi la participation sociale de ces personnes et la reconnaissance de leur valeur au sein de la communauté, en leur offrant soutien et accompagnement.